Présentation

  • : Association pour la Décroissance Conviviale
  • Association pour la Décroissance Conviviale
  • : L'ADC est une association née pendant l'été 2006 à Orléans. Elle a pour objet de promouvoir et diffuser l'idée de décroissance conviviale. Pour plus d'informations, allez sur la page "Qui sommes-nous ?". Si vous souhaitez être régulièrement tenu au courant de nos activités, envoyez-nous un mail à l'adresse inscrite en bas de la page
  • Contact

Annuaire local

Voici quelques liens vers des associations locales qui proposent des actions, des services, des informations... qui vont dans le bon sens.

Attac45 nous a pris de court et l'a déjà réalisé, le voici : (vous retrouverez certains liens disponibles ci-dessous)

L'annuweb d'Attac45

Recherche

Réflexion

" En 1970 quand j’étais petit garçon, nous n’avions pas de croissance de population pas de revenus du tout. Il n’y avait ni investissement ni service, mais nous étions heureux. Nous avions une alimentation de qualité et tout ce que nous désirions de la nature. Avec l’arrivée des projets de développement, les Dayaks ont été marginalisés et les richesses collectives ont été remplacées par les richesses individuelles. "
Stephane Djuweng, Anthropologue issue du peuple Dayak

Colonisation

" Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre. Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol, et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. "

Sitting Bull, grand chef Sioux (1831 – 1890)
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 19:05

Cette année encore, nous étions présents au salon Terre Naturelle à Orléans le week-end dernier. Et comme chaque année notre modeste stand ne vend rien si ce n'est quelques anciens numéros de la revue La Décroissance. Alors pour agrémenter nos tables, nous apportons des livres en consultation. Ce sont nos lectures qui sont parfois le sujet d'articles sur ce site ensuite.

 

Le salon est donc l'occasion de rencontrer de nouvelles personnes et d'échanger avec elles, de leur expliquer tout ce que nous mettons derrière le mot Décroissance, mais également d'encourager à lire et de conseiller quelques ouvrages qui nous ont particulièrement intéressés. On nous demande souvent si les livres sont à vendre, mais nous ne sommes pas une librairie, les visiteurs prennent alors les références des livres, voire une photo avec leur téléphotone, et puis on nous a suggéré de mettre la liste des livres exposés en ligne. Bonne idée, c'est donc l'objet de cet article. Avec le titre et l'auteur, nos visiteurs n'auront aucun mal à trouver les références complètes et à les fournir à leur libraire local ou leur bibliothèque pour qu'il les commande pour eux (évitez de passer par les supermarchés en ligne, destructeurs d'emplois locaux, de lien social, et d'acquis sociaux). Lorsque nous avons déjà écrit un article, le lien est indiqué.

 

Cette année nous avions donc sur la table :

 

- Eloge du carburateur - Essai sur le sens et la valeur du travail, de Matthew B. Crawford ; tout est dans le sous-titre ou presque.

 

- Les pommes Miracles - L'histoire vraie d'un paysan en quête du naturel, de Tsutomu Fujikawa ; il s'agit d'un manga qui raconte comment un paysan japonnais persévérant abandonne les pesticides utilisés dans son verger pour préserver la santé de son épouse et aller à la rencontre de la nature.

 

- Solutions locales pour un désordre global, de Coline Serreau ; le livre du film éponyme où chaque "solution" est présentée plus en détail.

 

- Le retour de la bicyclette - Une histoire des déplacements urbains en Europe de 1817 à 2050, de Frédéric Héran ; une excellente étude de la place du vélo dans les déplacements en ville depuis le début de l'ère industrielle et comment ce type de déplacement permettrait de répondre efficacement à des problèmes d'ordre social, économique, environnemental. Article sur notre site.

 

- Alternativez-vous ! de Collectif ; écrit par des citoyens engagés notamment contre le changement climatique et en lien avec l'initiative Alternatiba, dans le même format que le médiatique "Engagez-vous !" de Stéphane Hessel, avec des alternatives simples à mettre en action immédiatement chez soi et autour de soi.

 

- Petite forêt, (2 tomes) de Daisuké Igarashi ; un autre manga d'une citadine qui retourne vivre à la campagne et redécouvre les savoirs-faire oubliés. Article sur notre site.

 

- No impact man - Peut-on sauver la planète sans rendre dingue sa famille ?, de Colin Beavan ; l'expérience incroyable d'un américain qui veut réduire son empreinte écologique et celle de sa famille à zéro alors qu'ils vivent en plein coeur de Manhattan au 9ème étage. Article sur notre site.

 

- De nombreux titres des éditions Le pas de côté, un éditeur militant et clairement objecteur de croissance avec les titres comme par exemple : Ecraseurs ! (Les méfaits de l'automobile), La valeur de la simplicité volontaire, La Machine s'arrête, Détruisons les machines, L'esclavage moderne, La société du Bien-être ; nombre de ces livres et d'autres du même éditeur ont fait l'objet d'articles ou de quelques lignes sur notre site.

 

- Vivre la simplicité volontaire - Histoire et témoignages, de La Décroissance ; compilation des témoignages de simplicités volontaires vécues, parus chaque mois dans la revue La Décroissance. Quelques lignes sur notre site.

 

- Autre éditeur militant : Le passager clandestin, avec notamment la collection "Les précurseurs de la Décroissance" qui présente des extraits de textes d'auteurs dont la pensée se rapproche, voire inspire celle de la Décroissance, avec par exemple Jacques Ellul, Lao-Tseu, Jean Giono, Diogène et bien d'autres.

 

- Graines de Permaculture, de Patrick Whitefield ; une première approche de la permaculture, très facile à lire, concrète et synthétique, pour découvrir cette manière d'envisager un monde naturel et abondant pour tous.

 

- Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, Hervé Kempf ; pas de capitalisme sans croissance, pas de croissance sans consommation toujours plus importante de ressources, ni destruction des équilibres naturels et sociaux. Pour préserver notre environnement, il est temps d'engager la Décroissance ce qui équivaut plus ou moins à sortir du capitalisme.

 

- Manuel de Transition - de la dépendance au pétrole à la résilience locale, de Rob Hopkins ; le mouvement des Villes en Transition essaime petit à petit, et propose aux citoyens de réorganiser leur territoire de vie pour les rendre moins dépendants au pétrole et plus joyeux.

 

- Décroissance et politique, titre de la collection Entropia, revue d'étude théorique et politique de la Décroissance ; cette revue propose une compilation d'articles de différents auteurs se rapportant au thème choisi par chaque revue.

 

- La belle verte, de Coline Serreau ; c'est un film, à voir et à revoir, et puis le scénario a été édité et permet de retrouver les dialogues jubilatoires de cette utopie joyeuse.

 

- Le partage contre la croissance - Construire la démocratie : la réforme fiscale, de Jean Vassileff ; la croissance économique accroît les inégalités, une vraie démocratie travaillerait à les réduire, notamment à l'aide d'une profonde réforme fiscale.

 

- Guide de survie joyeuse - Avec les ressources du jardin, de la nature et des productions maison, de Guylaine Goulfier ; journaliste jardinière, elle propose un ouvrage sympathique avec de belles photos qui donne envie de remettre les mains dans la terre, d'agrémenter son jardin de poules, de fleurs et de toutes sortes de plantes, et ensuite de transformer les récoltes pour le plaisir des papilles.

 

- Ils changent le monde ! - 1001 initiatives de transition écologique, de Rob Hopkins ; initiateur du mouvement des Villes en Transition, l'auteur illustre par de nombreux exemples que la Transition est en marche et que de nombreuses personnes se sont relevés les manches pour la mettre en oeuvre. Un ouvrage de l'excellente collection Anthropocène.

 

- L'âge des low tech - Vers une civilisation techniquement soutenable, de Philippe Bihouix ; autre ouvrage de la collection Anthropocène, celui-ci vient nous démontrer que notre civilisation scientiste pense que la science va parvenir à résoudre tous les problèmes et s'acharne à construire des machines, des industries, des activités humaines toujours plus complexes et déshumanisées, qui nécessitent toujours plus de matériaux rares, d'énergie, et qui loin d'être efficaces deviennent difficilement réparable, voire carrément jetables, mais surtout accessibles uniquement aux plus aisés. Et si l'avenir n'était pas en fait de revenir à des techniques simples, partagées, équitables, mais éprouvées, résistantes et réellement durables.

 

- La Décroissance pour tous, de Nicolas Ridoux ; un des premiers ouvrages parus expliquant le concept de Décroissance et toutes les idées qui sont derrière.

 

 

Tous ces ouvrages sont également dans nos bibliothèques personnelles et vous pouvez nous les emprunter, il suffit de se croiser.

Bonnes lectures !

Published by Alexandre - dans Lecture
commenter cet article

commentaires