Présentation

  • : Association pour la Décroissance Conviviale
  • Association pour la Décroissance Conviviale
  • : L'ADC est une association née pendant l'été 2006 à Orléans. Elle a pour objet de promouvoir et diffuser l'idée de décroissance conviviale. Pour plus d'informations, allez sur la page "Qui sommes-nous ?". Si vous souhaitez être régulièrement tenu au courant de nos activités, envoyez-nous un mail à l'adresse inscrite en bas de la page
  • Contact

Annuaire local

Voici quelques liens vers des associations locales qui proposent des actions, des services, des informations... qui vont dans le bon sens.

Attac45 nous a pris de court et l'a déjà réalisé, le voici : (vous retrouverez certains liens disponibles ci-dessous)

L'annuweb d'Attac45

Recherche

Réflexion

" En 1970 quand j’étais petit garçon, nous n’avions pas de croissance de population pas de revenus du tout. Il n’y avait ni investissement ni service, mais nous étions heureux. Nous avions une alimentation de qualité et tout ce que nous désirions de la nature. Avec l’arrivée des projets de développement, les Dayaks ont été marginalisés et les richesses collectives ont été remplacées par les richesses individuelles. "
Stephane Djuweng, Anthropologue issue du peuple Dayak

Colonisation

" Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre. Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol, et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. "

Sitting Bull, grand chef Sioux (1831 – 1890)
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 07:00

 

Lors de nos rencontres conviviales et lors des différents événements auxquels nous participons, nous préparons des mets avec des ingrédients qui varient en fonction des saisons. Il arrive que l'on nous demande les recettes. Ainsi, voici ci-dessous celles qui ne figurent pas encore sur notre blog ou dans le livret réalisé par Jan Peire.

 

Les recettes

 

Gâteau brioché aux achards de légumes

Cette recette est une adaptation du "Gâteau brioché aux noisettes" (sucré) de Valérie Cupillard (cf. Sans lait et sans oeufs) et le résultat des expérimentations diverses d'Eric et Marjorie notamment pour la fin d'année 2014.

Les achards sont des légumes croquants confits aux épices et il est possible de les préparer soi-même ou d'acheter un pot.

L'ustensile de mesure est une tasse d'une contenance de 250 ml.

Ingrédients :

  • - 3 tasses de farine (2 de farine de riz et 1 de farine de pois chiches ou autres)
  • - 1 sachet de poudre à lever
  • - 1/2 tasse d'huile (d'olive ou de tournesol)
  • - 1 tasse de yaourt de soja nature
  • - le jus d'1 citron ou d'1 petite orange amère (ou du vinaigre de pommes)
  • - 1 pot de 200 g d'achards de légumes (légumes divers croquants épicés donc émincés et cuits)
  • - des petits morceaux et de la poudre de noix du Brésil (broyées par soi-même) ou des graines (de sésame, de pavot, etc.)
  • - (du sel en fonction des goûts)

Préparation :

  1. 1. Préparer les ingrédients et pré-chauffer le four entre 175 °C et 200 °C (en fonction du four).
  2. 2. Mélanger au fouet ou à la fourchette tous les ingrédients secs à l'exception d'un peu de poudre de noix.
  3. 3. Ajouter les ingrédients humides en remuant le tout avec une spatule ou une cuillère.
  4. 4. La pâte ressemble à une grosse purée à répartir délicatement (sans tasser) dans un moule recouvert de papier cuisson.
  5. 5. Saupoudrer la pâte de poudre de noix ou de graines et placer au four durant 1 heure.

 

Gâteau brioché salé aux oignons

Il s'agit d'une variante de la recette ci-dessus

Ingrédients :

  • - 3 tasses de farine (2 de farine de riz complet et 1 de farine de pois chiches ou autres)
  • - 1 sachet de poudre à lever
  • - de la poudre de curry doux (en fonction des goûts)
  • - du sel
  • - le jus d'1 citron ou d'1 petite orange amère (ou du vinaigre de pomme)
  • - 1/2 tasse d'huile (d'olive ou de tournesol)
  • - 1 pomme râpée = 1/2 tasse de purée de pommes crue
  • - 1/2 tasse de sauce tomate au basilic
  • - 1 gros oignon rouge émincé à faire cuire légèrement dans un peu d'huile
  • - de la poudre de noisettes

 

Tartinades salées aux lentilles corail

Lorsque le temps manque et que l'on veut préparer un met à base de légumineuses, les lentilles corail sont toutes indiquées car elles ne nécessitent aucun trempage préalable, elles cuisent rapidement et ont un goût neutre.

Ingrédients :

  • - 2 tasses de 250 ml de lentilles corail sèches
  • - 4 tasses de 250 ml d'eau
  • - 1 pot de 200 g d'achards de légumes
  • - de l'huile et/ou du vinaigre si besoin

Préparation :

  1. 1. Dans une casserole faire chauffer l'eau.
  2. 2. Ajouter les lentilles et laisser cuire.
  3. 3. Mixer le contenu de la casserole avec un moulinet mécanique ou un mixeur plongeant afin d'obtenir une purée de lentilles homogène.
  4. 4. Ajouter la totalité des achards de légumes et bien mélanger le tout à la fourchette ou avec une spatule.
  5. 5. Il est possible d'intégrer un peu d'huile et/ou de vinaigre pour obtenir une texture plus onctueuse.

autre idée d'ingrédients à ajouter à la purée de lentilles corail (à partir de la phase 4.) :

  • - du sel
  • - de l'huile (d'olive ou de tournesol)
  • - du vinaigre au choix ou le jus d'un agrume (1 citron ou 1 petite orange amère)
  • - de la sauce tomate nature, au basilic ou aux olives en fonction des goûts et de la texture désirée
  • - 1 gros oignon (rouge, jaune ou jeune avec les tiges) émincé à faire cuire légèrement dans un peu d'huile
  • de l'ail râpé cru ou cuit

 

Brownie au chocolat de Camille

Voici la recette désormais traditionnelle de Camille qui a modifié la préparation de Ms Cupcake: The Naughtiest Vegan Cakes in Town par Mellissa Morgan.

Il a été préparé de nombreuses fois : pour une animation culinaire avec Artisans du Monde - Orléans (décembre 2014), pour l'étal à pâtisseries d'Alternatiba à Orléans (septembre 2015) et pour le forum du Festival des Alternatives Alimentaires (novembre 2015).

Ingrédients :

  • - 250 g de farine (de riz complet, de blé, de petit épeautre ou autre)
  • - 250 g de sucre intégral (mascobado)
  • - 1 sachet de poudre à lever
  • - 200 ml d'huile de tournesol
  • - 120 ml d'eau
  • - 100 ml de boisson végétale au choix (de riz, de soja, d'amande, etc.)
  • - 60 g de cacao en poudre
  • - 150 g de morceaux de chocolat noir (acheté en tablette(s), il faut le couper au couteau en gros morceaux)

Préparation :

  1. 1. Préchauffer le four à 180 °C et recouvrir la plaque ou le moule de papier cuisson.
  2. 2. Mélanger les ingrédients secs (à l'exception des morceaux de chocolat) au fouet ou à la fourchette dans un saladier.
  3. 3. Ajouter les ingrédients humides et mélanger à la spatule.
  4. 4. Puis, ajouter les morceaux de chocolat.
  5. 5. Verser la préparation sur la plaque ou dans le plat à gâteau (un rectangle plus long que large).
  6. 6. Mettre au four à 180 °C durant 20 minutes pour la préparation sur la plaque et durant 1 heure pour le gâteau dans le moule.
  7. 7. Laisser refroidir à l'air libre sur une grille (un plat grillagé) posé dans le même sens que celui de la cuisson (c'est-à-dire ne pas retourner le gâteau pour le sortir du moule mais s'aider du papier cuisson).

 

Gâteau aux pommes et à la caroube

Il s'agit d'une recette dérivée de celle du brownie de Camille (ci-dessus).

Les pommes et en particulier la poudre de caroube sont des produits plus locaux que le cacao et le chocolat.

Ingrédients :

  • - 250 g de farine (de riz complet, de blé, de petit épeautre ou autre)
  • - 250 g de sucre intégral (mascobado)
  • - 1 sachet de poudre à lever
  • - 200 ml d'huile de tournesol
  • - 120 ml d'eau
  • - 100 ml de boisson végétale au choix
  • - 40 g de poudre de caroube
  • - 150 g de morceaux de pommes

 

 

Mousse au chocolat sans gaspillage

Une découverte a été réalisée par un blogueur culinaire en décidant de battre le jus d'une conserve de pois chiches... A partir de cette découverte le champs des possibles de la cuisine végétale se voit élargit et chacun en testant par soi-même peut créer de nouvelles versions de ses recettes préférées avec ce jus de cuisson de légumineuses.

Ingrédients pour 2 portions :

  • - 110 g de chocolat noir
  • - 70 ml de jus de pois chiche d'une conserve
  • - un peu de sucre ou de sirop en fonction des goûts

Préparation :

  1. 1. Faire fondre le chocolat au bain-marie et le laisser en place sur la casserole d'eau chaude.
  2. 2. Battre le jus de pois chiche au fouet ou au batteur électrique jusqu'à ce qu'il devienne mousseux, plus épais et blanc.
  3. 3. Intégrer le sucre ou le sirop à la mousse obtenue.
  4. 4. Ajouter une cuillère de cette mousse au chocolat fondu et bien mélanger.
  5. 5. Puis ajouter délicatement le reste de mousse au fur et à mesure tout en mélangeant doucement.
  6. 6. Verser dans 1 récipient ou dans 2 récipients individuels et placer au frais.

 

 

Quelques considérations culinaires :

Comment obtenir une purée de pommes crue ?

Il est préférable d'éplucher la ou les pommes afin que l'opération soit plus aisée.

La râpe utilisée, n'est pas une râpe habituelle mais celle qui possède des trous ronds avec des petits picots tout autour.

Il est aussi possible d'utiliser la râpe en forme de grillage avec le métal dentelé.

Comment obtenir du jus de pois chiches ?

Il y a plusieurs possibilités :

  1. 1. en récupérant le jus d'une conserve de pois chiches cuits en bocal soit 70 ml pour un bocal de 340 g net et 240 g de pois égouttés net (quantités indiquées par le fabricant). Le jus contiendra du sel.
  2. 2. en récupérant le jus de sa propre cuisson de pois chiches : le test n'ayant pas encore été réalisé par nous, si vous avez tenté l'expérience, vos résultats nous intéressent (... g de pois secs, ... g de pois après trempage et ... ml d'eau pour la cuisson).
  3. 3. en préparant un jus avec de la farine de pois chiches et de l'eau : l'idée nous semble possible mais les tests n'ont pas encore été effectués.

Comment conserver sa mousse au chocolat (ou un autre dessert préparé à l'avance) au frais ?

  • - Les personnes possédant un réfrigérateur y placeront leur préparation.
  • - Les personnes n'ayant pas de moyen de réfrigération électrique placeront des bocaux en verres fermés par leur couvercle dans une casserole (ou un autre récipient large) contenant de l'eau froide dont le niveau sera inférieur à la hauteur des bocaux.

Au sujet des ustensiles...

Il peut être judicieux d'avoir un verre, une tasse, une cuillère, un pot et d'autres ustensiles dont nous connaissons les contenances. Ainsi, il sera possible de remplir deux fois la cuillère de 60 ml lorsqu'il faut 120 ml d'eau, par exemple.

Cela rend les phases de préparation plus aisées et plus rapides.

Au sujet de la cuisson au four...

La température et la durée de cuisson sont fonction du four utilisé et donc de ses paramètres :

  • - la chaleur électrique ou au gaz
  • - la position de la source de chaleur : au-dessus, en-dessous, tournante, etc.
  • - la taille du four
  • - de la durée de vie et de l'ancienneté du four
  • - le moule utilisé : taille, matériau
  • - etc.

L'expérience et la connaissance de son matériel sont importantes et le test du couteau pointé dans la préparation qui doit ressortir sans pâte attachée à la lame est le seul moyen fiable de savoir si la cuisson est terminée.

 

Des recettes supplémentaires :

 

Galette à la frangipane végétale

Il s'agit d'une adaptation de la recette "Galette des rois à la poire, à l'amande et au chocolat" d'Alice Greetham, proposée dans la revue Alternatives Végétariennes - n°114  éditée par l'Association Végétarienne de France.

Ingrédients :

  • - 2 rouleaux de pâte feuilletée bio et végétale avec ou sans gluten
  • - 250 g de poudre d'amande
  • - 100 g de sucre intégral (mascobado)
  • - 70 g de fécule de maïs
  • - 50 g d'huile végétale au goût neutre (tournesol, etc.)
  • - 100 ml de lait d'amande (nature ou aromatisé à la vanille)
  • - 4 cuillères à soupe de crème d'amande
  • - 2 cuillères à soupe de purée d'amande
  • - un peu de vanille en poudre ou en gousse
  • - (un peu de sirop d'érable, d'agave ou autre)

Préparation :

  1. 1. Préchauffer le four à la température indiquée sur l'emballage de la pâte feuilletée ou à 200 °C (la température est variable en fonction des fours).
  2. 2. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs avec un fouet manuel.
  3. 3. Dans un bol, avec une fourchette, mélanger les ingrédients humides.
  4. 4. Verser le contenu du bol dans le saladier et remuer avec une cuillère, une spatule ou une maryse afin d'obtenir une pâte épaisse.
  5. 5. Dérouler la pâte feuilletée avec son papier sur le plat et la piquer en plusieurs endroits avec une fourchette.
  6. 6. Etaler la frangipane sur la pâte en laissant une bordure. Une maryse permet de récupérer toute la pâte du saladier sans en laisser sur les bords ou au fond.
  7. 7. Recouvrir avec la seconde pâte (dont le papier cuisson sera enlevé car il est inutile).
  8. 8. Avec les doigts, appuyer délicatement sur les bords afin de sceller les deux pâtes. Puis, les replier ensemble vers l'intérieur jusqu'à la garniture.
  9. 9. Badigeonner la galette de lait d'amande (avec un pinceau ou les doigts humidifiés de boisson). Cette étape permettra d'obtenir une pâte légèrement dorée néanmoins afin qu'elle brille un peu plus, il suffit d'ajouter du sirop à la boisson végétale.
  10. 10. Pour la décoration, avec la pointe d'un couteau, libérons notre créativité afin de dessiner de jolies formes ou en traçant des épis, un quadrillage, etc.
  11. 11. Faire cuire la galette au four de 30 minutes à presque 1 heure en fonction du four, de la pâte choisie, la température indiquée par le fabricant ou connue par vous qui l'avez confectionnée et êtes habitués à ce type de cuisson.

Cette préparation est meilleure lorsqu'elle est chaude ou tiède, c'est pourquoi il est préférable de la réchauffer si la dégustation a lieu beaucoup plus tard.

Variante :  Afin de préparer une galette plus petite en surface mais plus épaisse, il suffit d'utiliser les mêmes quantités d'ingrédients mais 1 seul rouleau de pâte. Ainsi, la galette ressemblera à une pizza calzone : la pâte replié sur elle-même. Et, pour ce faire, il suffit de modifier légèrement les étapes 5, 6 et donc 7.

 

Besan Puda de Michelle

La recette nous a été donnée lors de la fête de la Saint-Glinglin 2015 par Michelle qui est membre de l'association de décroissance vendômoise Dos d'Ane (le nom est une référence à l'aménagement routier). Pour cette occasion, les galettes ont été réchauffées au four solaire.

Ingrédients :

  • - 200 g de farine de pois chiches
  • - 1 oignon rouge
  • - 1 courgette râpée
  • - des épices : curcuma, coriandre en grains, cumin et piment en fonction des goûts
  • - du sel
  • - de huile de coco ou de tournesol bio
  • - 25 cl d'eau
  • - de la coriandre fraîche ou du persil plat ou encore tous les deux en fonction des goûts

Préparation :

  1. 1. Dans une poêle avec de l'huile, faire frire légèrement l'oignon puis la courgette.
  2. 2. Dans un saladier, mélanger la farine, les épices et les légumes (l'oignon peut être réduit en purée avant de l'ajouter).
  3. 3. Confectionner les galettes avec les mains ou des ustensiles qui peuvent convenir.
  4. 4. Dans la poêle, faire cuire les galettes : chaque côté durant 3 minutes.

commentaires