Présentation

  • : Association pour la Décroissance Conviviale
  • Association pour la Décroissance Conviviale
  • : L'ADC est une association née pendant l'été 2006 à Orléans. Elle a pour objet de promouvoir et diffuser l'idée de décroissance conviviale. Pour plus d'informations, allez sur la page "Qui sommes-nous ?". Si vous souhaitez être régulièrement tenu au courant de nos activités, envoyez-nous un mail à l'adresse inscrite en bas de la page
  • Contact

Annuaire local

Voici quelques liens vers des associations locales qui proposent des actions, des services, des informations... qui vont dans le bon sens.

Attac45 nous a pris de court et l'a déjà réalisé, le voici : (vous retrouverez certains liens disponibles ci-dessous)

L'annuweb d'Attac45

Recherche

Réflexion

" En 1970 quand j’étais petit garçon, nous n’avions pas de croissance de population pas de revenus du tout. Il n’y avait ni investissement ni service, mais nous étions heureux. Nous avions une alimentation de qualité et tout ce que nous désirions de la nature. Avec l’arrivée des projets de développement, les Dayaks ont été marginalisés et les richesses collectives ont été remplacées par les richesses individuelles. "
Stephane Djuweng, Anthropologue issue du peuple Dayak

Colonisation

" Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre. Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol, et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. "

Sitting Bull, grand chef Sioux (1831 – 1890)
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 12:47

C'est parti pour l'agenda d'octobre

 

- le 1er (samedi) à 21h : nouvelle édition du "jour de la nuit". Il y a quelques actions autour d'Orléans.

- le 5 (mercredi) à 19h : 1ère réunion publique concernant la nouvelle Ligne à Grande Vitesse devant passer à Orléans. La réunion a lieu au Gymnase Olympe de Gouges (Rue Edouard Branly à Orléans la Source). Nécessité d'y aller pour faire entendre une voix décroissante.

- le 8 (samedi) : Assemblée Générale d'Attac45

- le 8 (mercredi) à 18h30 : mercredi de la Zeco. "Produire écologiquement son eau chaude sanitaire ? Je l'ai fait !" par Vincent Brossamain particulier auto-constructeur.

- le 14 (vendredi) à 20h : conférence de Benoit Thévard "L'avenir du pétrole" à Chateauneuf sur Loire à l'Espace Florian pour lancer une initiative de transition.

- le 15 (samedi) à 15h : rassemblement citoyen "les peuples d'abord, pas la finance" sur la place Louis Roguet à Orléans, pour dénoncer les G8-G20 de la fiinance. Proposé par un collectif d'association orléanaises.

- les 15, 16 et 17 (we et lundi) de 10h à 18h : salon Terre Naturelle. Nous y avons un stand, participez à la tenue du stand  ou venez nous voir !

- le 28 (vendredi) à 28h30 : conférence débat avec Bernard LAPONCHE "Sortir du Nucléaire c'est possible" proposée par l'association Partage avec d'autres associations, à l'auditorium du lycée Agricole du Chesnoy (près de Montargis). Tract.

- le 31 (lundi) à 20h : réunion mensuelle de l'ADC. Chez Jean-Pierre B. (envoyez un mail pour connaitre l'adresse).

Published by Association pour la Décroissance Conviviale - dans Agenda
commenter cet article

commentaires

Marjorie 28/10/2011 01:46



La vidéo de la réunion LGV POCL du 5 octobre 2011 à Orléans se trouve tout en bas de cette page : http://www.debatpublic-lgv-pocl.org/informer/archives-videos.html
Vous pourrez observer la présence silencieuse... mais militante de Stéphane.


D'autre part, je suis ravie d'avoir rencontré plusieurs membres de l'ADC lors du salon Terre Naturelle et maintenant, j'ai plusieurs idées de recyclage des Tetra Pak.



Stéphane Ascoët 11/10/2011 15:22



À la fin du document que j'ai mis en lien, j'ai fait un compte-rendu de ma visite au "débat" concernant la ligne à très grande vitesse.



Association pour la Décroissance Conviviale 21/10/2011 11:33



Je mets ci-dessous le compte-rendu de Stéphane (c'est plus facile à lire comme ça) :


 


Ligne à très grande vitesse Coeur de france -  Débat public Octobre 2011-Janvier 2012 :


J'ai survolé cet ouvrage de propagande récupéré au débat qui avait lieu à La Source le 5 octobre 2011, qui se mélange les pinceaux entre les différentes filiales SNCF.
L'accueil au gymnase est plutot disuassif, avec trois armoires à glaces gardant l'entrée où a lieu cette opération de communication. L'un d'entre-eux, avec une tete qui fait naturellement peur
tant elle semble dire « non » à tout, me dit qu'il est impossible pour moi de rentrer. Je m'apprète à rétorquer que c'est un denis de démocratie quand un autre dit qu'on peut mettre mon
Brompton et mon sac à l'abri. Ces précautions étaient inutiles, puisqu'il y aurait eu largement la place dans la salle pour que je les prenne avec moi...


Introduction :


L'introduction du débat est déjà représentative du coté manipulateur de cette enquete, commençant par dire qu'il faudra déterminer si le projet est oportun ou pas... avant de conclure, pour
lancer le débat, que l'enjeu des discussions sera surtout de décider des modalités... Ah? On a déjà la réponse ? La ligne à très grande vitesse est donc
justifiée ? Ça commence bien pour un débat censé etre démocratique ! Chose curieuse, l'expression négative « gare betterave » sera prononcée par RFF !


Contenu du projet :


Je me demande bien sur quels éléments RFF se base pour dire que le trafic des Aqualys diminuera d'ici 2025... sachant que de toute façon, toute prévision visant cette période future est
forcément fantaisiste étant donné les catastrophes qui se produiront d'ici là, à commencer par l'épuisement des ressources fossiles. Ce qui semble certain, c'est qu'ils comptent bien
substituer les Aqualys par des TaTGV pour rentabiliser le projet :-( Ils ne sont bien sur pas avare de contradiction : le livre dit que le passage par Macon n'apporterait qu'un très
faible gain de temps... alors que les intervenants mettent en avant les 10 minutes gagnées sur Paris->Orléans et Paris->Marseille ! Sur cette dernière relation, il faut vraiment
ne pas craindre le ridicule pour mettre en avant ces toutes petites minutes gagnées sur un tel trajet ! Comme d'habitude, pour faire encore mieux passer la pillule, des travaux prévus depuis
des décennies, comme l'ajout de deux voies supplémentaires entre Juvisy et Paris sont annexés au projet... Mais qu'attendent-ils pour faire dès maintenant ces travaux indispensables ?
L'argent gaspillé dans les études et les opérations de propagandes liées à cette LTGV qui ne se fera jamais n'aurait-il pas pu servir ? C'est curieux comme il n'y a jamais d'argent pour les
transports doux du quotidien, mais qu'il y en a toujours en quantités illimitées quand il s'agit de LTGV... D'une façon générale, la LTGV est présentée comme la solution idéale à tous les
problèmes... meme à la problématique des trajets de banlieue à banlieue, qu'ils se gardent bien de mettre en avant comme facteur d'explication de la non-utilisation du train par certains...


Le débat :


Et effectivement, à la parole se succèdent surtout les différents élus, commençant tous leurs interventions par une remarque « oui, cette ligne est opportune et nécessaire », puis
défendant le tracé qui a leur préférence, seul enjeu qui les intéresse. Seules trois interventions font entendre une voix vraiment discordante : deux de la part de
France Nature Environnement, qui dénoncent le colossal impact sur l'environnement de ce projet démesuré, peu utile et innoportun par les temps qui courent (comment le financer
alors que les lignes déjà en service sont au bord de la faillite ?), et la prise de parole en tribune de la FNAUT. Cette dernière donne de vrais arguments de connaisseurs en ferroviaire
démontrant que ce projet est inique : la portion Fleury-les-Aubrais->Paris inutile, le doublement de la LGV Méditerrannée qui aurait pu etre réalisé par la ligne Rhin-Rhone,
etc. Arguments tellement sérieux qu'ils provoquent l'exaspération d'un groupe de personnes au fond de la salle, insultant l'intervenant, disant que ses paroles sont ininterressantes... Mes
voisins essayent aussi de me faire la leçon... Style ils s'y connaissent mieux que moi... Mort de rire ! Ils ne font que répéter la parole bénite de RFF sur un sujet qu'ils ne connaissent
pas, visiblement très soucieux de l'emploi du temps des personnels d'affaires ! Pas la peine de chercher plus loin les raisons qui font que la politique transport du pays est aussi
pourrie, que la démocratie est impossible et les dictateurs sont adorés depuis tous temps : la masse populaire préfère soutenir des politiciens qui vont détruire la planète, dépenser des
milliards d'Euros pour rien, répéter les erreurs du passé, car ces communicants sont forts en propagande, quitte à insulter ceux qui ont des paroles de sagesse, basées sur l'expérience, sans
doute trop dérangeantes... Et après, c'est sans doute eux qui se plaindront de la hausse des prix du billet, de la réservation obligatoire, etc. C'est à se demander si l'humain mérite vraiment
d'etre qualifié d' »etre intelligent ». Mon seul espoir réside dans l'hypothèse d'un désaccord entre élus sur le tracé, ce qui bloquerait le projet :-) À la sortie, le vigile
me repère de loin au moment où je prend le dossier papier, et demande une démonstration de dépliage du Brompton.