Présentation

  • : Association pour la Décroissance Conviviale
  • Association pour la Décroissance Conviviale
  • : L'ADC est une association née pendant l'été 2006 à Orléans. Elle a pour objet de promouvoir et diffuser l'idée de décroissance conviviale. Pour plus d'informations, allez sur la page "Qui sommes-nous ?". Si vous souhaitez être régulièrement tenu au courant de nos activités, envoyez-nous un mail à l'adresse inscrite en bas de la page
  • Contact

Annuaire local

Voici quelques liens vers des associations locales qui proposent des actions, des services, des informations... qui vont dans le bon sens.

Attac45 nous a pris de court et l'a déjà réalisé, le voici : (vous retrouverez certains liens disponibles ci-dessous)

L'annuweb d'Attac45

Recherche

Réflexion

" En 1970 quand j’étais petit garçon, nous n’avions pas de croissance de population pas de revenus du tout. Il n’y avait ni investissement ni service, mais nous étions heureux. Nous avions une alimentation de qualité et tout ce que nous désirions de la nature. Avec l’arrivée des projets de développement, les Dayaks ont été marginalisés et les richesses collectives ont été remplacées par les richesses individuelles. "
Stephane Djuweng, Anthropologue issue du peuple Dayak

Colonisation

" Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre. Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol, et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. "

Sitting Bull, grand chef Sioux (1831 – 1890)
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 01:35

Joël partage régulièrement avec sa propre liste de diffusion ses coups de coeurs audio.

Il a envoyé récemment le texte suivant qui constitue un article à part entière et qui confirme la pertinence de la présence de l'émission Terre à terre dans nos incontournables :

 

Sur France Culture et France Inter, les émissions peuvent être écoutées en ligne pendant 1000 jours, soit presque 3 ans, mais ne peuvent être podcastées que pendant 1 an. C'est déjà pas mal.

 

Je ne parviens pas à suivre pour ce qui est de conseiller les émissions de Terre à terre sur France Culture. Elles sont (presque) toutes excellentes. Du poil à gratter.

Tenez, par exemple, celle-ci :
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-les-derives-de-la-bio-2013-02-02
sur les dérives de la bio (ou du bio, on vous y expliquera la différence). Excellente. Quand on est un peu branché sur http://www.franceculture.fr/sites/default/files/imagecache/podcast_image_liste/2010/04/24/1250741/images/podcast/culture_terre_a_terre.jpgtoutes ces questions, on sait déjà que la biobio est depuis belle lurette squattée par l'agro-buziness. On le sait parce qu'on le sent. Mais là, il y a enquêtes, démonstrations, preuves. Une bonne part (pas toute heureusement) de la biobio est complètement dévoyée. Par exemple on y esclavagise son monde autant que dans le reste de l'agro-biz, on y produit aussi beaucoup de poudre aux yeux (mais biobio), on y assouplit les règles biobio à gogo (ah le bio label européen !), sans compter la fraude, l'absence de contrôle, etc. Tout ça parce que c'est en train d'exploser.

Qu'on se rassure : la bête veille... Quel que soit le mouvement qui se dresse contre la pieuvre capitalisme/consumérisme/productivisme, dès que ce mouvement commence à prendre de l'ampleur, elle l'absorbe, le digère, s'en nourrit, que dis-je, s'en repait, s'en fait du gras, gonfle, et vous le restitue, que dis-je, vous le vomit à l'identique, c'est-à-dire sous une forme capitalo-consumo-productiviste. Et si elle n'y parvient pas, ben si elle n'y parvient pas c'est pas compliqué, elle le détruit sans état d'âme (encore faudrait-il qu'elle en ait une).

Mais pour compenser l'effet nauséabond de cette émission biobio, je vous recommande vivement ces deux émissions là :
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-l-ecole-de-beaujeu-et-les-precurseurs-de-la-bio-1-2013-01-19
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-l-ecole-de-beaujeu-et-les-precurseurs-de-la-bio-2-2013-01-26
Alors là par contre, pétard de sort à roulettes et non d'une pipe en bois, voilà qui va vous mettre du baume au coeur. Quelle expérience magnifique ! Dommage, quel dommage qu'elle ait disparue, cette école, avec ses créateurs.

Et puis il y en a plein d'autres avec des hauts et des bas dans le moral. Minuscule florilège...

La transition énergétique c'est en marche : si on veut on peut, suffit de participer !
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-energie-partagee-implication-citoyenne-pour-la-transition-energetique-2012-11

A mourir de rire : oùske se font expulser démocratiquement les dangereux habitants de Notre Dame des Landes et raser leurs cabanes insalubres.
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-projet-d-aeroport-a-notre-dame-des-landes-2012-10-27

Un étrange et très beau Terre à terre tout en spiritualité. Serein.
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-art-et-culture-de-la-terre-2012-07-28

Afrique : pourquoi tant de difficultés ?
http://www.franceculture.com/emission-terre-a-terre-souverainete-alimentaire-2011-07-16.html

De la contamination des sites nucléaires français. Surtout n'écoutez pas ceci : mieux vaut ne pas savoir. Sauf qu'avant de mettre la tête dans le sable, munissez-vous d'un compteur Geiger pour le contrôler.
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-nucleaire-2-tour-de-france-des-installations-nucleaires-2012-10-13

Et puis, comme quoi y'a pas que Terre à terre dans la vie, Serge Latouche qui nous parle d'obsolescence programmée et de décroissance.
http://www.franceculture.fr/2012-10-25-temps-de-crise-ou-crise-du-temps

Bonne écoute.

Published by Joël - dans Information
commenter cet article

commentaires

CATIN 14/02/2013 10:08


Bonjour,


les gens et les sujets mis en ondes par Ruth Stegasy sont effectivement tous pertinents.


Par exemple, c'est grâce à Terre à Terre que j'ai découvert Jacky Dupety et le Bois Raméal Fragmenté: cela m'a apporté beucoup d'espoir.


Si vous souhaiter écouter les émissions des années antérieures, il existe un excellent site sur lequel vous pouvez les écouter et les enregistrer : www.terreaterre.ww7.be


Ecologiquement vôtre.


Julien CATIN